the Blender Velvets

Blender comme outil de montage vidéo

Retour à l’accueil

blender278_splash2

Sur cette page

Introduction

Blender est un logiciel célèbre pour la création d’animations 3D. Crée depuis de nombreuses années, de plus en plus mature, le nombre de studios qui a commencé à utiliser l’outil comme base pour leurs productions a considérablement augmenté ces dernières années. Beaucoup d’exemples existent et, si vous voulez avoir une idée générale, vérifiez les courts métrages réalisés par la Fondation Blender et les films de démonstrations d’animations, de séries et publicités faits avec le programme.

Ce qui est moins connu, c’est que si Blender est si bien développé et ouvert ce n’est pas seulement parce que c’est un logiciel libre et open source (FOSS), mais parce qu’il est accessible via l’API – et qu’il peut être adapté au montage complexe de vidéos 2D. Ses fonctionnalités vont de pair avec des programmes tels que Final Cut et Adobe Premiere. Plus que cela, c’est une application qui s’exécute dans n’importe quel système d’exploitation sans même avoir à être installé.

Beaucoup de gens et d’organisations savent bien que la vidéo est un puissant moyen de communication. Ce qu’ils ne savent pas, c’est que l’outil gratuit et open source pour les faire existe déjà. La série d’extensions Blender Velvets a été créé en tenant compte des besoins de ceux qui montent et éditent des vidéos, en créant des fonctions qui n’existaient pas ou en améliorant celles qui étaient déjà là. L’objectif est d’aider à faire de Blender l’outil de choix pour les activistes vidéastes, les producteurs indépendants et même les projets éducatifs, et ce dans le monde entier.

 

Téléchargez Blender

Avantages

Multiplateforme Blender fonctionne sur les systèmes d’exploitation Linux, MacOS et Windows. La même chose est valable pour les extensions du programme.
Portable Blender n’a pas besoin d’être installé, car il fonctionne comme un « paquet ». Cela signifie que tout ce que vous devez exécuter est dans le même dossier que le programme qui est téléchargé avec. Fait pour être libre et open source (FOSS), cela transforme Blender en l’outil portable parfait, permettant de définir un environnement d’édition vidéo où que vous soyez, sur n’importe quelle machine, en seulement quelques minutes. Un téléchargement typiques de Blender pèse environ 75 MB, occupant seulement 210 MB d’espace disque après avoir été déballé.
Fiable Blender est un logiciel stable et sûr pour le montage vidéo 2D et possède tout ce que vous attendez d’un tel outil. Vous pouvez mélanger des plans tournées avec plusieurs caméras, des images et des photos fixes, insérer des animations 3D, utiliser des pistes audio externes, etc. En outre, le programme a été testé avec succès en tant qu’outil de montage vidéo dans certains projets complexes [1] [2] [3] – aidez nous à faire grandir ces exemples!
Montage avec
les proxies
Blender vous permet de créer des versions basse résolution de vos vidéos (proxies), de sorte que vous pouvez faire le montage en utilisant moins de ressources et en générant des rendus intermédiaire plus rapidement. Ceci est particulièrement utile pour les projets plus longs, dont la ligne narrative passe par de nombreux changements différents, et les documentaires, qui ont tendance à avoir beaucoup de séquences brutes à traiter. La génération automatique de proxies peut être faite avec l’extension Velvet Revolver.
De nombreux
raccourcis
Les raccourcis clavier aident à accélérer considérablement le processus de montage. Dans Blender, vous pouvez définir des déclencheurs d’opérations pour presque tout. L’extension Velvet Goldmine avec son ensemble correspondant de raccourcis clavier: les Velvet Shortcuts, élargit les fonctions et raccourcis existants, permettant au programme de se rapprocher des outils de montage vidéo les plus utilisés.
Suite complète Blender est le programme gratuit et open source idéal pour avoir au final une suite complète pour le montage vidéo. Il édite les vidéos 2D; crée des animations 3D; permet le traitement simple des images sur sa propre interface 2D, ou plus complexe, dans son interface Compositing Nodes; il peut exécuter des tâches avancées telles que le suivi de la caméra, la stabilisation des images et les masques d’animation pour la manipulation d’images.
Intégration DAW Les DAW ou Digital Audio Workstations, sont des programmes dédiés à la manipulation audio, et les outils les plus recommandé pour monter et mélanger l’audio. L’extension Blue Velvet vous permet d’exporter vos coupes audio du séquenceur de Blender, directement dans Ardour (Linux, MacOS), principal outil libre et ouvert à ce jour pour le traitement de l’audio.
Extensible Blender possède une API (interface de programmation) qui est très accessible par le langage Python, ce qui rend le programme incroyablement extensible. Si le programme ne fait pas ce que vous souhaitez, vous pouvez le programmer de manière indépendante, sans dépendre du noyau central de développement et sans avoir à aller aussi bas que le code source du logiciel. L’ouverture des applications via une API a été une tendance entre les outils les plus efficaces. Dans le cas de Blender, cela a été exceptionnellement bien fait, permettant la germination d’une grande partie de fonctionnalités supplémentaires développées par la propre communauté Blender. Les Blender Velvets sont juste un exemple parmi une variété de différentes extensions déjà existantes.
Développement
actif et cyclique
Blender a une histoire de développement constante et fiable. Une nouvelle version du programme sort environ tous les six mois, suivant un plan de développement clair et public, décrit à la page Web du programme. Cela est possible, non seulement en raison de la compétence et du sérieux des développeurs, mais aussi par l’existence d’une communauté très active et par les dons en argent de personnes qui utilisent ou aime le projet dans son ensemble. Si vous êtes une de ces personnes, envisagez de faire un don à la Fondation Blender. Pourquoi attendre? Faites-le maintenant!

Limites

Le nombre
d’images/seconde
doit être le même
Aujourd’hui, la limitation principale de Blender est de ne pas avoir de soutien à l’interpolation d’images à compensation de mouvement. Cela signifie que vous ne pouvez pas mélanger des vidéos avec des taux d’images/seconde différents (FPS) dans le même projet sans perdre la synchronisation audio/vidéo pour certaines d’entre elles. Il y a deux façons de traiter ce problème. La première est, en étant conscient de cette limitation, d’établir la fréquence des images de l’ensemble du projet et de prévenir les gens qui vont enregistrer les images de mettre toutes les caméras à même d’étre utilisées, au même taux image/seconde (FPS). Puisque ce ne sera pas toujours possible, et, parce que les projets plus complexes ont tendance à mélanger les sources de médias différents (donc avec différents FPS), vous devrez presque certainement avoir à recourir à une deuxième variante: transcoder les vidéos qui ont des FPS différente de celui du projet initial. Utilisez l’extension Velvet Revolver pour transcoder tous les médias dans le même dossier, automatisant ainsi la tâche.
Peu de ressources
pour l’audio
La deuxième limitation principale dans Blender pour le montage vidéo est liée à l’audio. Même si ses propes outils audio suffiront à des projets plus simples, il y a peu d’autres ressources disponibles. Il est possible de faire un panoramique audio ou de modifier les niveaux de volume, mais il n’y a pas, par exemple, une voie interne pour le monitoring des niveaux de sortie du son. Cette tâche requiert l’aide de Jack pour connecter Blender à un logiciel de monitoring externe, comme jkmeter ou jack_mixer (vu sur cette image). Ce n’est pas difficile, mais cela ajoute une étape supplémentaire. Pour les projets qui doivent consacrer à l’audio des soins plus sophistiqués, utilisez l’extension Blue Velvet et exportez vos coupes audio et vos pistes audio de Blender à Ardour. C’est vraiment le programme le plus approprié pour le faire.
Tout n’est pas
super automatique
Il y a une limitation qui peut survenir, en particulier pour ceux qui utilisent différents outils de montage vidéo avancés. Tout dans Blender ne sera pas aussi automatique que dans d’autres programmes. Final Cut et After Effects, par exemple, ont des années de développement dérrière eux et sont soutenus par une industrie multimillionnaire – c’est pourquoi ils vont certainement réaliser une tâche ou une autre d’une manière plus simple et plus automatisée. Pour contourner cette limitation, planifiez par vous-même et… investissez. Sachez ce que vous voulez faire et essayer de trouver quelqu’un qui peut mettre en œuvre ce que vous avez à l’esprit. Les problèmes demandent des réponses créatives et quand nous parlons de réponses écrites en code libre et ouvert, la solution trouvée pour une personne peut résoudre le problème de beaucoup d’autres. C’est exactement la raison du pourquoi Blender Velvets est né, avec l’objectif d’améliorer Blender comme outil de montagee vidéo à l’aide des propres forces du programme.